Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CGT PEP80
  • CGT PEP80
  • : Blog des syndicalistes de la CGT PEP80
  • Contact

  • cgt
  • Syndicat CGT de l'Association PEP80
  • Syndicat CGT de l'Association PEP80

Recherche

Pages

27 mars 2016 7 27 /03 /mars /2016 21:20
Décryptage de la loi El Khomri
Décryptage de la loi El Khomri
Repost 0
Published by cgt
commenter cet article
24 mars 2016 4 24 /03 /mars /2016 12:29
Repost 0
Published by cgt
commenter cet article
18 mars 2016 5 18 /03 /mars /2016 19:12
Déclaration CGT FO lors de la Commission Nationale Paritaire de Négociation de la CCN66 du 14 mars 2016
Repost 0
Published by cgt
commenter cet article
14 mars 2016 1 14 /03 /mars /2016 11:39
Synthèse et pistes d’analyse du plan gouvernemental sur le travail social
Synthèse et pistes d’analyse du plan gouvernemental sur le travail social
Synthèse et pistes d’analyse du plan gouvernemental sur le travail social
Synthèse et pistes d’analyse du plan gouvernemental sur le travail social
Synthèse et pistes d’analyse du plan gouvernemental sur le travail social
Synthèse et pistes d’analyse du plan gouvernemental sur le travail social
Synthèse et pistes d’analyse du plan gouvernemental sur le travail social
Repost 0
Published by cgt
commenter cet article
11 mars 2016 5 11 /03 /mars /2016 21:59
L'IMPACT NÉGATIF DE LA LOI EL KHOMRI SUR LES SALARIÉS DU SOCIAL
Repost 0
Published by cgt
commenter cet article
7 mars 2016 1 07 /03 /mars /2016 23:56

"Si l’association remplit l’objectif, elle aura fait faire des économies aux pouvoirs publics (le coût de 1 000 chômeurs supplémentaires). Avec les sommes économisées, l’État pourra donc rembourser l’investisseur privé, en lui servant un petit intérêt. Mais en cas d’échec, il ne remboursera rien : c’est donc l’investisseur qui assume le risque financier."

 

Gageons qu'une banque ou une multinationale ne mettra pas de billes si elle n'est pas certaine d'engranger de considérables rentrées financières dans l'affaire... Qui fera les frais de ce calcul de rentabilité (soit disant "vertueux" qu'il faut entendre en terme économique)? La ligne des salaires étant la plus élevée et de loin, ce sont bel et bien les salariés qui en feront les frais (peut être pas les cadres dirigeants, d'ailleurs!!!). Burn out et dépression d'épuisement, nous guettent. Ce n'est pas pour rien que l'entité issue de la fusion entre le Syneas et la Fegapei (appelons cela la Feneas) nous tricote une convention unique au rabais après avoir démantelée celles existantes. Déqualification et manque de personnel seront encore plus prégnants à ne pas en douter et forcément nos publics en subiront les conséquences.

Refusons ce dictat du gouvernement et de nos employeurs! 

Repost 0
Published by cgt
commenter cet article
7 mars 2016 1 07 /03 /mars /2016 22:29

Un outil pédagogique en vidéo à diffuser...

Repost 0
Published by cgt
commenter cet article
7 mars 2016 1 07 /03 /mars /2016 12:32
Repost 0
Published by cgt
commenter cet article
7 mars 2016 1 07 /03 /mars /2016 12:27
50 ANS DE NOTRE CONVENTION COLLECTIVE, NON AU DYNAMITAGE DE LA CCN66
Repost 0
Published by cgt
commenter cet article
19 février 2016 5 19 /02 /février /2016 21:40

L'avant-projet de loi qui réforme le code du travail, transmis mercredi soir au Conseil d'Etat est un "retour au XIXeme siècle en matière de législation du travail" pour Philippe Martinez, secrétaire général du syndicat CGT, interrogé par France Bleu Haute Normandie ce jeudi.

Ce texte proposé par la ministre du Travail, Myriam El Khomri; ne supprime pas les 35 heures mais permet d'assouplir considérablement l'organisation du temps de travail. Il donne aussi la possibilité aux entreprises de licencier plus facilement en cas de difficultés économiques.

"On est en train de justifier les licenciements économiques sur des pseudo manque de compétitivité en entreprise", a affirmé Philippe Martinez.

 

"Qui va décider qu’une entreprise est pas compétitive ?", s’est-il interrogé, dénonçant également "le plafonnement des indemnités prudhommales."

"Alors que les licenciements individuels sont tous différents, on aurait un barème quel que soit l’ancienneté dans l’entreprise, la situation familiale des salariés", a déploré le secrétaire général de la CGT.

Pour Philippe Martinez, "il faut une réforme du code du travail mais pour plus de garanties pour les salariés", précisant que la CGT "exige que le code du travail soit le même pour tout le monde."

"Une convention collective doit améliorer le code du travail et un accord d’entreprise doit améliorer la convention collective. Si on change, chaque patron va faire ce qu’il veut, le code du travail va décorer les bibliothèques des DRH et il n’y aura plus de règles collectives", a-il expliqué.

Par Rédaction de France Info jeudi 18 février 2016 17:01, mis à jour le jeudi 18 février 2016 à 17h01

Repost 0
Published by cgt
commenter cet article